AlphaValue Corporate Services Fundamental Analysis FR
Back to
AlphaValue Corporate Services
This research has been commissioned and paid for by the company and is deemed to constitute an acceptable minor non-monetary benefit as defined in MiFID II

Bourrelier Group

CR
Bloomberg   ALBOU FP
Holding Companies  /  France  Web Site   |   Investors Relation
Actif à redéployer
Earnings/sales releases11/05/2015

Une amélioration sensible de la gestion des stocks

Fact

Bricorama a publié des résultats en amélioration malgré une baisse du chiffre d’affaires. Le CA s’élève à €675m en baisse de 2.5% marqué par une baisse dans tous ces marchés. En France, l’évolution positive observée au premier trimestre ne s’est pas confirmée sur le reste de l’année. La météo ainsi que le contexte économique délicat expliquent en partie ce retrait sur l’an passé et impactent certaines familles de produits comme le jardinage.

Le groupe est parvenu à augmenter sa marge commerciale de 60bp à 39%, notamment sur le marché français. Le résultat opérationnel courant atteint €25.8m soit un gain de 20bp sur la marge qui s’élève à 3.8%.


Analysis

Le niveau des ventes est décevant et rappelle que Bricorama opère sur des marchés difficiles. En 2014, les tensions sur le front de la consommation se sont traduites par un net retournement du marché français au cours de l’été. Selon la Banque de France, le marché a une nouvelle fois baissé en valeur (-1%) et en volume (-1%). La très légère progression enregistrée est à attribuer au segment Jardinage en hausse de 3.9%. Le marché français représente 65% des ventes du groupe mais sa part de marché n’est que de 5% et le groupe souffre d’une concurrence exacerbée des deux acteurs dominants qui continuent de progresser. Leroy Merlin (groupe Adéo) et Castorama (Kingfisher) enregistré une croissance de 1,3% en valeur. Leur part de marché est écrasante et n’a cessé de progresser depuis 2005, gagnant huit points, de 69% à 77%. Rappelons que les revenus 2013 de Bricorama avaient été fortement impactés par l’obligation imposée au groupe de fermer ses 31 magasins franciliens le dimanche alors que 15 magasins concurrents étaient eux restés ouverts en toute illégalité. Bricorama avait estimé le manque à gagner à €25m mais la réouverture des magasins depuis le début 2014 n’a pas donnée lieu au retour de la totalité des clients.

En Belgique, la demande est également en déclin alors qu’aux Pays-Bas la nouvelle politique commerciale du franchiseur pour l’enseigne Kerwei donne des signes encourageants. En Espagne, le chiffre d’affaires ressort en légère hausse soutenu par une reprise de la consommation.

Malgré des ventes en recul, le groupe est parvenu à améliorer sa marge opérationnelle de 20 bp à 3.8% font un gain de 30bp en France à 4.9%. En termes de process et d’organisation, l’exercice a été marqué par le déploiement de l’outil pricing qui a permis d’améliorer le niveau de marge en France. Le projet PERFORMA 2016 a également permis d’optimiser le volume d’affaires réalisé avec les fournisseurs « privilégiés » et par voie de conséquence la gestion des stocks (en baisse de €10m). Le BFR a ainsi contribué à hauteur de €27m à la génération de cash-flow de €31m. L’amélioration du BFR a également permis de réduire la dette nette de €125m fin 2013 à €90m fin 2014 (gearing de 27.6%).


Impact

L’exercice 2015 devrait bénéficier d’un renversement de tendance en Espagne et aux Pays-Bas qui resteront malgré tout des marchés structurellement difficiles. Le début d’année reste morose sur le marché français (source Banque de France) mais l’optimisation des volumes d’affaires et du parc de magasins ainsi que l’intégration des magasins GNUVA devraient permettre de retrouver un niveau de profitabilité accru. Nous attedons un résultat opérationnel courant de €30.4m pour une marge de 4.1% (+30bp).


Target
Upside 0.55%
Price (€) 39
Market Cap (€M) 243
Perf. 1W: 0.00%
Perf. 1M: 0.00%
Perf. 3M: -16.7%
Perf Ytd: -18.8%
10 day relative perf. to stoxx600: -4.65%
20 day relative perf. to stoxx600: -6.24%
.